Option de fin de vie

BioCérès® et BioFibra® :

L’optimisation des impacts environnementaux en fin de vie fait partie intégrante de la recherche ayant aboutie au développement de ces 2 gammes de compounds. Le compostage reste la filière de fin de vie la plus cohérente pour les applications utilisant des agropolymères. A ce titre, plusieurs références d’agropolymères de FuturaMat (p. ex. BioCérès®, BioFibra®) répondent aux exigences de la norme NF EN 13432:2000.

Bien moins développé qu’en Allemagne ou en Suisse, le compostage des produits et emballages peut s’organiser avec les collectivités locales et des partenaires de la distribution et des filières de valorisation. Des initiatives ont a ainsi été lancée dans l’ouest de la France (Région Pays de Loire avec l’entreprise FERS Compost Maine).

Dans les cas où le compostage n’est pas envisageable, les produits en BioCérès® et BioFibra® peuvent tout à fait suivre les filières classiques des déchets ménagers, à savoir : le recyclage (mécanique), l’incinération avec valorisation énergétique et l’enfouissement (en privilégiant les acteurs qui pratiquent le Traitement mécanique biologique (TMB) ou la méthanisation).

Comment ça marche ? La décomposition d’un pot horticole FuturaMat en 6 semaines :

PolyFibra® :

Les formulations intégrant des polymères classiques (origine fossile) peuvent suivre les filières classiques des déchets ménagers, à savoir : le recyclage (mécanique), l’incinération avec valorisation énergétique et l’enfouissement.